confier sa tirelire à une banque

Quelle est la banque idéale pour votre dropshipping ?

Vous vous lancez dans l’e-commerce et cherchez encore la banque idéale pour votre dropshipping ? Avec toutes les nouvelles banques en ligne, faire son choix devient difficile, lorsque l’on cherche la meilleure institution bancaire pour son business sur le web. En fonction de vos besoins, choisissez parmi nos recommandations, l’établissement financier qui vous accompagnera tout au long de votre aventure e-commerce.

Choisir une banque adaptée au e-commerce

L’e-commerce de type dropshipping est une activité particulière qui demande quelques exigences en termes de services bancaires. Avant de jeter votre dévolu sur une banque, quelle qu’elle soit, veillez à contrôler son offre et vérifier si ces prochains points y figurent.

Déposer et retirer son argent sans regarder

En dropshipping, il est courant de réaliser de nombreuses transactions. Entre l’achat du stock, payer le fournisseur et les factures des publicités… Votre banque doit pouvoir suivre vos flux de trésorerie, sans vous bloquer à cause d’un plafond par mois insuffisant.

Évitez d’être surpris par des frais exorbitants.

Il n’existe pas de petite économie en dropshipping. Surtout lorsque l’on débute. Alors traquer même les frais de tenue de compte ou commission de retrait est une mini victoire. Sur l’année, investissez ces quelques centaines d’euros gagnés dans le développement de votre site.

Pouvoir contacter son support à tout moment

Sur le principe où vous vendez 24/24 et 7/7, le moindre bug de paiement ou de gel des fonds doit être résolu dans les plus brefs délais. 

Avoir une application mobile intuitive

Le web entrepreneur travaille sur tous les supports. Avec une application mobile intuitive, gagnez du temps dans la consultation de vos comptes. Et utilisez les services disponibles directement depuis votre smartphone.

Faire affaire avec un établissement réactif

Grâce aux chatbots, discutez avec un interlocuteur sans prendre de rendez-vous. Obtenez une réponse à vos questions ou une solution à vos problèmes en un temps record. 

Quels sont les problèmes avec les banques traditionnelles ?

ouvrir un compte bancaire en e-commerce

Frileuses face à une activité comme le dropshipping 

Toute activité entrepreneuriale exige un compte bancaire professionnel pour gérer vos futures opérations financières. Sauf que le drop est encore difficilement considéré comme un business à part entière. Ainsi, les banques traditionnelles risquent de vous demander de constituer un dossier solide afin de montrer tout le potentiel de votre marché. Un travail qui demande beaucoup de temps, sans l’assurance d’obtenir gain de cause.

Inadaptés aux exigences des entreprises digitales

Plus procédurières, les agences bancaires n’ont ni la structure, ni la réactivité exigée pour les besoins des e-commerçants. En effet, dépendant de leur horaires de bureau, il est inimaginable d’attendre le lendemain matin pour joindre un interlocuteur, lorsque l’on vend nuit et jour. Sans parler des frais ! La moindre opération à l’international et les services proposés sont hors de prix !

La solution des banques en ligne

Pour pallier le problème, les banques en agence ont créé leurs filiales de banques en ligne. Vous savez, Boursorama, Fortuneo, Hello Bank, etc. Une alternative moderne pour gérer des comptes à moindre frais, tout en gardant la sécurité d’une banque classique et la majorité de leurs offres. Le risque ? D’être restreint lorsque votre business commence à générer un important chiffre d’affaires.

Les néo banques : les banques mobiles à l’ère du digitale

consultation compte bancaire dropshipping en ligne

Depuis 10 ans, les neobanques concurrencent le marché des banques en ligne. Fortes de leur simplicité et rapidité, elles sont les chouchoutes des dropshippers qui peuvent ouvrir un compte bancaire en quelques minutes.

N26 Business

Pionnière des banques en ligne, N26 est facile d’utilisation. Toutefois, la version business n’accepte que les micro-entrepreneurs. Elle ne convient donc pas aux sociétés plus complexes. Pour les dropshippers déclarés en auto-entreprise, la banque allemande est gratuite. Mieux ! 

  • Recevez 0,1 % de cashback sur tous vos achats
  • Bénéficiez d’un plafond de retrait jusqu’à 20 000 € sur 30 jours 

Vous en voulez plus ? Découvrez les forfaits N26.

Qonto

Qonto existe depuis 2016. Du freelance aux PME, cette néo-banque française accepte tous les entrepreneurs. Dropshippers compris.

Un virement de 100 euros suffit pour ouvrir un compte. Si vous souhaitez vous enregistrer en statut SARL ou SAS, obtenez votre preuve de dépôt de capital et votre carte en quelques jours.

Dès 9  €/mois Qonto vous propose :

  • Un plafond de paiement de 20 000 €/mois
  • Une Mastercard avec 20 virements/ mois
  • L’envoi de notification à chaque paiement avec détection de TVA et justificatif.
  • Un RIB français
  • Des frais de 1€/ retrait

Découvrez toutes les formules Qonto.

Revolut Business

Revolut est une banque anglaise qui accepte les euros, les dollars et les livres sterling dans plus de 120 pays. La souscription en ligne est facile avec votre carte d’identité, même suite au Brexit !

Tout est gratuit : les cartes physiques et virtuelles, les frais de retrait, les frais de gestion, les conversions de devises. Les hics ? 

  • Le plafond de retrait gratuit est ridicule ( 650 €/ mois). Au-dessus, comptez 2 % de taxe.
  • Les découverts sont interdits.
  • L’interface est en anglais

Transferwise

Transferwise est une banque en ligne dédiée aux transferts internationaux. Sans aucun montant minimum par transaction ! Elle est ma neobanque préférée. Pourquoi ?

  • La carte est gratuite.
  • Les virements sont instantanés
  • Ils ne demandent aucun justificatif de transfert de fond

Bunq

Cette neobanque néerlandaise rassurera ceux encore attachés aux services des banques traditionnelles… Les faux frais en moins !

Pour 9,99 € / mois :

  • Ouvrez jusqu’ à 10 comptes différents.
  • Obtenez votre carte bancaire pour 1 € symbolique.
  • Les frais de retrait s’élèvent à 0,80 € .
  • Bénéficiez de 25 IBAN et 3 cartes bancaires Maestro et MasterCard. 
  • Effectuez des virements illimités et sans frais en France et à l’étranger
  • Quant au plafond, tenez-vous bien : 50 000 € par jour !

IBanFirst

Lancée en 2013, iBanFirst dispose de services bancaires adaptés aux ventes vers l’international. Ces derniers doivent garantir un minimum de 100 000 € de change/ an afin d’obtenir un maximum de services gratuits en gestion de compte, comme :

  • Un IBAN multi devices. 
  • Une forte réactivité, comme la preuve de dépôt reçu en quelques jours.
  • Un tracker pour suivre vos paiements en temps réel. 
  • Des taux de change transparents et concurrentiels.

Avec Qonto, iBanFirst convient aux statuts SARL et SAS, qui exigent un dépôt de capital dans une banque française.

 

Vous voici armé et informé au sujet des principales banques adaptées aux sites de dropshipping. Avec les neobanques, la facilité de souscription permet d’en tester plusieurs avant de vous fixer. Mon conseil : diversifiez vos souscriptions afin d’obtenir un maximum de services. Vous gardez ainsi la main sur d’autres comptes en cas de pépin avec l’un des établissements. Vous pouvez également conserver votre argent dans un compte traditionnel et confier vos transactions dans une banque en ligne… ? On n’est jamais trop prudent dans le business sur internet 😉 .

Et vous, à quelle banque avez-vous souscrit ?

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Speedfly meilleur theme shopify
Ebook OFFERT !

7 étapes pour réussir votre boutique en ligne