vendre en ligne avec le SEO

Comment optimiser votre référencement SEO sur Shopify ?

Vous vous intéressez au référencement naturel pour votre site Shopify ? Bravo ! C’est une stratégie intelligente et garante de votre succès. En complémentarité ou non avec du référencement payant, le SEO est un investissement en temps et implication personnelle pour ceux qui recherchent une visibilité en ligne à long terme. Chronophage et technique, l’aventure SEO se mérite. C’est d’ailleurs un véritable métier. Cependant, il est possible de travailler votre optimisation SEO en suivant ces recommandations. Prêt à gagner un trafic naturel sur votre site Shopify ?

Suivez la guide…

Qu’est-ce que le Search Engine Optimisation ?

Le SEO désigne l’optimisation par les moteurs de recherche. Une stratégie pour apporter de la visibilité à votre site « gratuitement ». Une méthode très intéressante lorsque l’on mise sur la notoriété et la durabilité d’un site. Ou lorsque l’on n’a pas les moyens d’investir sur du SEA : le référencement payant via des publicités Google Ads ou sur les réseaux sociaux.

En pratique, le SEO correspond à une série de critères qui indexe votre site sur les résultats Google. Un degré de pertinence pointu mais nécessaire pour vous positionner dans les premières réponses issues d’une requête : la SERP.

Je m’explique : à chaque question ou suite de mots tapée sur la barre de recherche du navigateur, Google, Bing, Yahoo, etc sélectionnent les meilleures URLs susceptibles de répondre aux attentes. 

Votre but consiste donc à devancer les concurrents les mieux placés. Pourquoi ? Parce qu’en moyenne, les trois-quarts des internautes consultent les 5 premières pages web affichées dans la SERP. 

Shopify est-il adapté au référencement naturel ?

Dans le cadre du e-commerce, Shopify à tout intérêt a privilégier le référencement naturel dans sa conception de sites. En effet, quel dropshipper ne voudrait pas gagner du trafic et donc placer son produit aux côtés de ses concurrents sans rien débourser ?

Si cette plateforme d’e-commerce simplifie la création de site de vente en ligne, il est dans son intérêt de booster votre boutique par les référencements naturels et payants. 

Ainsi toutes les zones d’interventions pour construire votre stratégie SEO se trouvent dans le back-office. 

Bien sûr, selon votre thème, cette optimisation sera plus ou moins limitée.

En effet, les thèmes gratuits ne vous proposeront pas des personnalisations aussi poussées que des thèmes haut de gamme tel que Speedfly. Qui, soit dit en passant, est conçu par un développeur spécialisé en SEO… ( Je dis ça, je dis rien 😉 ) 

Il livre d’ailleurs toutes les étapes pour optimiser un site de dropshipping dans une formation SEO Shopify très complète. 

 

Comment avoir un site Shopify Google friendly ?

critères d'optimisation SEO
Travailler son SEO c’est optimiser en on site et off site

Les optimisations on-site

Si vous pouvez déléguer le travail de contenu SEO par un rédacteur web SEO, les bases de certaines optimisations sont relativement faciles à mettre en place soi-même :

CHAQUE PAGE DE VOTRE SITE DOIT CONTENIR LES MOTS-CLES PROPRES AU SUJET

L’idéal serait de lister tous les mots ou expression liés à vos produits et thématique. Commencez par ce qui vous semble évident puis espionnez les mots-clés de vos concurrents ou analysez les termes employés dans les forums ou échanges clients.

Ce travail doit s’effectuer pour chaque produit, chaque page, chaque collection…

Ensuite, triez et choisissez votre mots-clé principal et quelques autres, dit secondaires.

Cette liste de mots-clés doit apparaître à certains endroits stratégiques :

  • Votre Title et meta description : ils composent votre encart dans les résultats de recherche. Et se modifie dans la page d’accueil> boutique en ligne>préférence ou en bas de chaque page dans « modifier le référencement naturel du site « .

Par défaut, Shopify recopie votre H1 et tout le texte dans la méta description alors qu’un résumé ou présentation de deux lignes suffit. 

  • Vos balisages sémantiques : insérez votre mot-clé principal dans vos titres H1, les secondaires dans vos h2 et à l’intérieur de votre texte.
  • Les balises Alt de chaque image. Accédez à la balise Alt en cliquant sur l’image de votre page texte.
  • L’adresse URL. Attention, n’oubliez pas que les URLs ne prennent pas en compte les accents et les déterminants. Aussi, veillez à cocher la case redirection.

LES IMAGES APPUIENT VOTRE RÉFÉRENCEMENT 

Elles doivent être de petites tailles ou compressées pour alléger votre site. Référez-vous à la taille maximum suggérée par votre thème dans les paramètres. En utilisant des outils de compression d’image comme compressjpeg, obtenez un parfait compromis poids-taille pour votre site.

Avant de les importer, n’oubliez pas de les renommer afin que Google comprenne l’intérêt de cette image sur votre texte. À défaut, votre illustration s’enregistre sous une liste de chiffres et lettres incompréhensible et pénalisante. 

L’IMPORTANCE DU BLOG ET DES CONTENUS UNIQUES

Pour garder Google et vos internautes dans la poche, personnalisez vos contenus et apportez votre valeur aux lecteurs. Oubliez le copier-coller du concurrent ou les descriptifs produits impersonnels, incompréhensibles et très succincts proposés par vos fournisseurs ou plateformes de sourcing.

Comme le contenu est roi en SEO, la création d’un blog est une stratégie efficace pour intéresser votre audience et vous faire connaître indirectement. Bien optimisés, les articles de blogs attirent un nouveau trafic et donc des ventes. Cela demande de connaître vos prospects, en leur proposant des sujets qui répondent à leurs questions, envies et besoins.

Enfin, chaque page doit contenir des liens internes : une redirection vers un sujet connexe ou page produit. Une façon de garder le lecteur plus longtemps sur votre site ou de rediriger vers le checkout.

Les optimisations off-site

Vous avez intégré tous vos mots-clés et structuré chaque page en SEO ? Bravo ! Maintenant que votre site est prêt à accueillir les algorithmes Google et ses visiteurs, il reste à les chercher en travaillant sur l’environnement de votre shop ! Car mettre en ligne votre contenu ne suffira pas à le hisser vers le podium de la SERP.

Pour cela, vos textes doivent apporter de la notoriété à votre site. Un nouveau critère imposé par Google, encore appelé le netlinking. Le but ? Obtenir des liens de sites externes vers vos pages URL.

Commentaires et témoignages seront les bienvenus. Mais aussi les partages d’articles sur les réseaux sociaux et autres liens dans les forums et groupes communautaires. 

Le netlinking est une stratégie de partage de liens. Autrement dit, si un autre site vous cite en donnant le lien d’une de vos pages, vous devenez une référence dans votre thématique et gagnez la confiance de Google. « Ces backlinks « sont le Graal de tout référenceur SEO. 

Très difficiles à obtenir, les échanges de liens entre les sites sont à réaliser en connaissance de cause. En effet, le site référant doit également être bien noté par le moteur de recherche, avoir un ancrage optimisé (terme employé qui redirige vers votre site) et rester dans votre niche.

Si l’idéal est d’obtenir une quantité de liens qualifiés, privilégiez toujours la qualité à la quantité.

Les critères techniques et analyse de site

  • Le temps de chargement des pages et l’ergonomie sur les autres supports sont à contrôler sur les analytics de Shopify, Google ou Search Console… Vous découvrirez des tableaux d’analyses intéressants sur vos optimisations/page et leurs indexations et positionnements.
analytics shopify
Analysez vos efforts SEO sur les graphiques de performance de votre boutique
  • Le sitemap: il correspond à l’arborescence de votre site et répertorie toutes les pages à indexer par Google. Il se met à jour automatiquement à chaque ajout ou suppression de page. Cela permet au moteur de recherche de réguler ses données, avant de proposer votre URL dans les résultats de requêtes.
  • Le texte-txt est un fichier interne où il est possible de cacher certains éléments à l’indexation. Des modifications utiles pour des pages inintéressantes de votre site ou qui défavoriseraient votre référencement. 

L’expérience utilisateur : UX design

Le dernier arrivé dans les critères d’optimisation Google s’appelle l’UX Design.

Une nouvelle série de filtres, liés au temps passé et à la bonne navigation de votre site. 

On distingue : 

  • Le temps de chargement est le délai d’attente pour ouvrir une page. À savoir que le trafic diminue déjà au-dessus de 500 ms. 
  • Le taux de rebond signifie le temps passé sur votre site. Au-delà de 60 %, Google comprend que votre boutique ne convient pas à la requête de l’internaute et vous pénalise. Ce taux varie selon la thématique et le but de la page consultée…
  • Le taux de conversion du site : plus il y a de vente, plus vous vous imposez dans la SERP. 
  • L’aspect général de votre site : est-il fluide, logique ? Et est-il responsive (adapté au mobile) ? 

 

Avec une centaine de critères, les moteurs de recherche restent intransigeants avec les sites et sa réputation. Soucieux de répondre toujours plus précisément aux attentes des internautes, ce dernier exige continuellement plus de transparence et de régularité auprès des sites qu’il indexe.

Pour bien faire, le SEO se travaille pendant la création de votre site Shopify et se peaufine au fur et à mesure de l’avancement. Ainsi, à chaque passage de ses robots, Google prend en considération votre travail. Autrement, un audit de site permet de lister les critères à revoir. D’attaque pour mettre en place votre stratégie SEO sur votre site e-commerce

 

Alors suivez pas à pas les instructions de Dgeo dans sa 

formation SEO spéciale Shopify

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ebook OFFERT !

7 étapes pour réussir votre boutique en ligne