le carton rouge de Stripe

Comment débloquer votre compte Stripe ?

99 % des entrepreneurs en ligne utilisent Stripe.

Réputé pour sécuriser vos paiements et être facile d’utilisation, Stripe est l’une des meilleures transaction de paiement en ligne. Forte de ce succès, de nombreux e-commerçants l’utilisent, dont les dropshippers. L’abus de mauvaises pratiques de ces derniers à renforcer leur vigilance et conditions. À tel point que Stripe fait la guerre au dropshipping, catalogué de business en ligne frauduleux. Résultat : la moindre incartade les autorise à bloquer votre compte Stripe et sans prévenir. Alors comment récupérer votre argent et sauver votre business ?

Les raisons d’une fermeture de compte Stripe

Les conséquences d’une suspension Stripe

« Votre activité ne correspond pas à nos conditions d’utilisation« , tel un couperet,  cette phrase tombe comme une malédiction. Traduction : la guerre est déclarée. Entre toi et moi, c’est fini.

Quand Stripe vous bloque, il immobilise votre argent et votre fond de commerce pendant minimum 90 jours. Et 3 mois sans pouvoir encaisser de nouvelle vente, utiliser votre trésorerie pour passer vos commandes, payer les factures et abonnements liés à votre business en ligne… C’est très ennuyeux ! On n’a pas tous des fonds personnels suffisant pour palier à cette punition. 

Conséquence, vous ne pouvez plus travailler. Et cette manœuvre oblige à suspendre votre boutique, voire la fermer définitivement. Mais pour quelles raisons valables ?

Stripe déteste les comptes fantômes 

Aucune activité ni transaction sur votre compte alerte la plateforme. Et vous bloque l’accès, sans prévenir. Et oui, à 2 ou 3 % la commission d’un compte vide… Vous ne les intéressez plus ! Pour le récupérer, contacter le support. Montrez patte blanche et votre bonne volonté, en présentant les justificatifs demandés qui prouvent que le compte vous appartient.

Stripe punit l’accumulation de litige client 

Tout commerce à son lot de mécontents. Mais lorsque l’on fait du dropshipping, il est moins évident de gérer les critiques, les impatients et les problèmes de livraison. De ce fait, les clients alertent les banques qui alertent Stripe … De notre « activité abusive ».

Avec Stripe, mieux vaut prévenir que guérir

Puisque Stripe n’accepte pas le dropshipping, dites que vous faites du e-commerce ! Mais comment cacher son activité de drop auprès de Stripe ?

Un site qui inspire confiance

Stripe reste sur l’image qu’un site de drop est un site créé en quelques heures et à moitié fini. Conséquence malheureuse de plusieurs shops d’escrocs. Pour palier au problème, rendez votre site propre où chaque page est parfaitement agencée. 

  • Mettez à jour vos pages de mentions légales, conditions générales de ventes, politiques de retour et livraisons.
  • Mais aussi des descriptions produits retravaillées ! Ne laissez pas les contenus images et écrits originaux du type Aliexpress. Et faites une vraie page « qui sommes-nous » etc…
  • Enfin, si Stripe est l’un des rares ( le seul ?) à autoriser des comptes sans numéro de SIRET, préférez officialiser votre société au moins en micro entreprise avant de souscrire à la plateforme de paiement.

La bonne image de votre boutique est primordiale pour avoir Stripe dans sa poche. Alors concentrez-vous sur l’optimisation de votre site et à son branding.

Évitez les litiges 

 

Les clients mécontents bloquent votre compte stripe
les clients sont les lanceurs d’alertes Stripe

Les litiges sont l’alerte maximale pour Stripe. Ils portent atteinte à leur réputation comme à la vôtre. Pour éviter les foudres de vos clients et du service de paiement :

  • Respectez les délais de livraison : facile à dire lorsque l’on utilise Aliexpress, n’est-ce pas ? Avec plus de 15 jours de délai, Aliexpress n’est clairement pas le moyen le plus rapide pour livrer rapidement. Si l’idéal est de négocier en direct avec ses fournisseurs, d’autres plateformes de sourcing et agents répondent à cette problématique forte. 
  • Diminuer les demandes de remboursement : livraisons tardives, produits non-conformes ou abîmés… Le client a le droit de réclamer un remboursement 15 jours après l’achat… Et ils sont nombreux à le savoir !
  • Évitez de copier les créatives de vos concurrents. Premièrement, ce n’est pas très fair-play. Mais surtout, vous pourriez en payer le prix fort ! Car, si ce concurrent ne livre pas ses clients, ces derniers peuvent confondre l’arnaqueur avec votre site à la vue d’une même annonce publicitaire et créer une dispute Stripe à votre encontre ! Pour bien faire, commandez vous-même votre produit et réalisez vos propres vidéos et démonstrations. 

Comment résoudre le blocage Stripe ?

Contactez le support Stripe

Quand votre compte Stripe est suspendu, il immobilise l’argent sans pouvoir y accéder, ni faire de virement… Rien. Et ce, pendant 90 à 120 jours.

Parfois, vous êtes dans son collimateur alors que vous n’avez rien à vous reprocher. Pas de mécontent, le site réglo et la livraison convenable… 

S’il est toujours possible de les contacter, n’espérez ni compassion ou autre réponse véritablement satisfaisante. Toutefois, les plus chanceux peuvent tomber sur un interlocuteur indulgent qui donnera la démarche à suivre.

Pour 90% des autres cas, comment faire pendant 90 jours ?

Sauvegardez vos données

Stripe ne vous croit pas digne de confiance ? Prouvez-lui le contraire ! En lui envoyant les détails de votre activité, préalablement copiés, il étudiera la conformité de votre boutique selon ses exigences.

Utilisez un sous-compte Stripe

Si vous avez un ancien compte Stripe ou un sous-compte Stripe, c’est le moment de l’utiliser pour les relier à votre boutique ! Le sous-compte Stripe est un autre compte à créer AVANT le blocage. En up-loadant votre boutique sur un autre compte Stripe, vous récupérez vos clients.

Les alternatives Stripe

Comme précisé dans l’introduction, Stripe n’est pas le seul service de paiement en ligne. Il en existe d’autres avec chacun leur spécificité.

Mollie, la plateforme néerlandaise

Avec un tarif identique à Stripe, cette plateforme néerlandaise réclame de fournir un peu plus de renseignements. Cependant, sans abonnement ni frais d’inscription, l’installation de Mollie sur votre boutique se fait par un plug in gratuit.

Shopify Payment

La plateforme de paiement Shopify convient uniquement pour les sociétés enregistrées à l’étranger. Plus regardant, il est moins facile de créer un compte qu’avec Stripe. Néanmoins, en plus des cartes bancaires classiques, il propose des paiements différés et accepte les solutions Google et Apple Pay.

L’incontournable Paypal

Avec près de 200 millions d’utilisateurs, Paypal se démocratise. Compétitif avec ses bas coûts et sa facilité d’utilisation, il est l’outil de paiement préféré des jeunes.

Payplug, la french solution

Partenaire de Shopify, Payplug fait une belle alternative à Stripe. La start-up française séduit par son format Smart 3D Secur, conforme au DSP2. En plus, votre page de paiement peut se personnaliser. Un atout branding non-négligeable.

 

Sans véritable solution miracle pour débloquer son compte Stripe, il est préférable de jouer le jeu de l’e-commerçant parfait pour éviter de se faire bannir. Si cette mésaventure peut nous arriver à tous, nous ne pouvons que vous conseiller de vous sécuriser avec des solutions de paiement annexes.

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ebook OFFERT !

7 étapes pour réussir votre boutique en ligne