liste des erreurs sur site shopify

Site Shopify : ces 10 erreurs qui font fuir vos visiteurs

On n’est pas tous web designers lorsque l’on crée un site Shopify. C’est d’ailleurs la grande force de cette plateforme d’e-commerce. Néanmoins, il est bon de rappeler les bonnes pratiques pour avoir un site professionnel et sortir de l’image de « dropshipper basique ». Cela passe par des petits détails, parfois insignifiants pour les novices, mais qui font toute la différence pour conforter votre prospect dans son parcours d’achat. On a listé les 10 erreurs récurrentes sur un site Shopify. Les avez-vous évitées ?

Une mauvaise charte graphique

On en parle régulièrement dans nos articles d’optimisation de site : la charte graphique.

Elle correspond aux choix des typographies et des couleurs pour l’identité de votre site, de votre marque.

L’idée est de respecter les mêmes codes couleurs sur toutes vos pages pour paraître professionnel. Et ce, sur tous vos supports de communications (comptes sur les réseaux sociaux, mails, factures, etc) afin qu’elles s’inscrivent dans la mémoire de vos visiteurs. Mais elles ne se choisissent pas n’importe comment. Il y a des règles à respecter : pas plus de 3 couleurs, dont une neutre comme le banc et le noir. Et 2 typographies (oubliez les modèles serifs ou calligraphiés qui diminuent la lisibilité et la compréhension de vos textes.).

Des sites gratuits comme paletton.com aident à choisir vos combinaisons de couleurs. 

Abuser sur les badges de confiance

accumulation de badges de confiance

S’ils rassurent vos prospects, l’abus de badges de confiance peut vous desservir. Inutile d’en mettre partout. Premièrement, les internautes savent vérifier si un site est sécurisé avec l’HTTPs dans l’URL.

De plus, trop insister sur ces logos invite se questionner quant au sérieux de votre boutique. Souvent imposants, ces trust badges sont incohérents avec le design de votre site.

Surtout qu’il existe d’autres façons d’afficher les garanties sur la protection des données ou la livraison rapide. En l’exemple des sections HTML avec les icônes pré-enregistrées et personnalisables pour souligner la fiabilité de votre e-boutique.

Utilisation des comptes a rebours et fausses urgences

Timer, affichage du stock restant, nombre de visiteurs sur le site ou ceux en train de passer commande… Autant de fausses urgences qui ne sont plus crédibles aux yeux des internautes. Vite associées aux boutiques de mauvaises qualités car mensongers. De plus, ces fonctionnalités sont interdites aux sites français (ou à titre exceptionnel pour des offres à durée limitée.).

Une navigation compliquée

Vous aimez, vous, la sensation d’être perdu sur un site internet ? Vos visiteurs non plus. Dans la structure d’un site, allez à la simplicité. Pensez logique et clarté. 

  • Allégez votre menu avec un minimum de collections. Classez vos produits dans des catégories évidentes. Mais évitez l’accumulation de sous-menu si cela n’est pas nécessaire. 
  • Donnez des titres précis à vos catalogues produits. En plus de faciliter la recherche de vos visiteurs, vos pages seront mieux indexées. Quant aux boutiques à plus de 100 articles, soignez la répartition à l’aide de structures du type mega-menu.

Le surplus d’applications

Il est toujours tentant d’ajouter des applications qui aident à la conversion et l‘optimisation de votre site e-commerce. Mais pas au détriment de sa performance. Ainsi, sélectionnez des plugins efficaces et vérifiez qu’ils n’impactent pas la rapidité du shop. Si le temps de charge des pages augmente, vous perdrez vos visiteurs. Retrouvez nos conseils pour bien choisir vos applications. 

Trop de choix ….Tue le choix

 

devoir choisir entre une multitude d'écharpes

S’il est conseillé d’avoir du choix dans un site multi-produit, certains articles affichent un nombre affolant de tailles et de couleurs. Inutile de toutes les proposer. Sélectionnez les plus populaires. 

Ce conseil est également valable sur vos offres. Comment choisir entre un Bundle ou un Up-sell sur un même produit ? Si vous souhaitez augmenter le panier moyen, suggérez une seule offre. Un tunnel de vente doit rester une expérience simple et rapide pour votre client. S’il est sans cesse perturbé dans sa décision d’achat. Il risque de s’agacer et de quitter le site. 

Négliger les descriptifs produits

Ça vous attire, vous, les fiches-produits d’Amazon ou d’Aliexpress ? Impersonnelles et parfois incompréhensibles, on se demande souvent l’utilité de l’article proposé… Alors, ne recopiez pas les informations fournies par votre fournisseur. Faites plutôt des recherches sur les bénéfices concrets de votre produit et racontez en quoi cet article est indispensable pour votre client. En quoi il va le soulager, l’aider, lui faire gagner du temps ou de l’argent…

Il faut un minimum d’argument pour convaincre. Selon la technicité du produit et votre volonté d’optimiser votre page en SEO, chaque fiche doit contenir entre 150 et 300 mots minimum.

Si vous n’avez ni le temps ni les compétences en rédaction, faites appel à un professionnel. Il saura transformer et optimiser vos descriptifs pour séduire vos visiteurs et Google.

Alourdir les pages du site

Si un site design joue sur le visuel avec des images de haute qualité et des vidéos démonstratives, veillez à ne pas alourdir les pages de votre site, au risque d’augmenter sa vitesse de chargement. Avant de les importer, vérifiez leur capacité et, si besoin, utilisez des outils pour réduire la taille de vos contenus. 

  • Notez qu’une page standard doit peser entre 1 et 2 MB. 
  • Préférez utiliser les vidéos YouTube faciles à intégrer plutôt que des gifs.
  • Vérifiez votre indice de performance sur des logiciels comme GTmetrix.

Excès de pop-up

Quoi de plus pénible que des pop-up qui sautent à l’écran dès les premières secondes de navigation ? Agressives et non adaptées, les captures d’e-mails et inscriptions aux newsletters doivent, au contraire, s’adapter à la maturité de votre internaute. Pour cela, des outils comme Optimonk proposent de personnaliser des pop-up selon la page consultée. Par exemple, programmez une remise de bienvenue lorsque votre client quitte la page de commande et proposez des newsletters à celui termine la lecture d’un article de blog.

Inclure du texte dans les visuels

Vous aimez réaliser des créatives pour illustrer vos bannières ? Alors n’y insérez pas de texte. Préférez utiliser les titres et sous-titres des sections de personnalisation pour gagner en optimisation SEO. Plus précisément sur le carrousel où les H1 et H2 correspondent aux balises de hiérarchisation indispensables pour référencer son site.

 

Avec cette liste des 10 erreurs en tête, vous savez quels axes travailler pour améliorer votre site Shopify et reconquérir le cœur de votre cible. Bien sûr, cela ne fait pas tout. C’est pourquoi Speedecom propose un service d’audit de site

Poursuivez l’amélioration de votre boutique avec nos conseils sur comment créer sa marque et comment optimiser sa boutique Shopify.

Retrouvez les explications de Khoren en vidéo :

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Speedfly meilleur theme shopify
Ebook OFFERT !

7 étapes pour réussir votre boutique en ligne