recevoir un e-mail

L’e-mail marketing : la stratégie facile et gratuite pour faire du chiffre.

Ça vous dit de réaliser 30 % de votre CA juste en écrivant 2 mails/semaine ?

Près de 70 % des 20-35 ans avouent se laisser influencer par un mail avant leur achat. Oui. L’e-mail marketing n’est pas mort. Au contraire, il reste la meilleure façon de transformer des internautes en acheteurs et de fidéliser vos clients actuels. Nous l’avons déjà souligné lors du précédent article sur les applications de parrainage : la fidélisation de votre audience est un levier puissant. Alors exploitez votre base de données ! Et aujourd’hui, on vous montre comment avec la stratégie d’e-mailing.

Comment récupérer des e-mails ?

Une des choses les plus importantes lorsque l’on s’apprête à implémenter une stratégie d’emailing est de se constituer une mailing liste

La page de paiement 

En toute logique, si votre checkout est bien mis en place, votre client doit laisser son mail lors de l’achat pour le tenir informé de l’état de sa commande.

La Pop-up 

Proposez un cadeau en échange de leur adresse e-mail. Un e-book sur la thématique de votre niche, une remise immédiate ou la promesse d’informations ou d’une promo exclusive peut faire l’affaire. Une pop-up subtilement glissée juste avant la fermeture de votre onglet peut convaincre le visiteur de céder à l’appât du gain. Attention, l’abus de pop-up est dangereux pour votre capital sympathie. Alors une seule apparition suffit.

Inscription à la newsletter

Souvent en bas de la page d’accueil ou dans le footer, un emplacement dédié invite tout visiteur à laisser son e-mail. De lui-même, il montre son intérêt pour votre boutique avec le seul espoir de recevoir un peu de vos nouvelles à l’occasion. N’hésitez pas à rappeler cette inscription sur chaque page stratégique du site comme la page de contact, la page à propos ou page de blog.

Partagez le lien du formulaire

On n’y pense pas, mais il est possible de récupérer les adresses mail via vos profils pro sur Facebook. Les brebis galeuses qui errent sur votre fil d’actualité pourraient tomber sur l’onglet newsletter de votre page. Une sign up form url, proposée par votre outil de messagerie ajoute toutes les nouvelles adresses à votre liste. Renseignez-vous !

Glissez le lien vers votre formulaire de contact en signature de chaque e-mail ! Ça ne coûte rien.

Créez des prétextes

En réalisant des jeux concours avec tirage au sort, jeux avec votes, parrainages ou ventes privés, récupérez des inscriptions en communiquant vos événements sur les comptes de vos réseaux sociaux. 

Précautions

Peu importe la façon de faire, votre visiteur doit se sentir en confiance. Dès que possible, rassurez-le en lui rappelant que ses informations resteront confidentielles et qu’il pourra se désabonner de votre liste à tout moment. Prévenez-le également de la fréquence d’envoi de vos mails. Savoir qu’il ne sera pas spammé tous les jours le rassurera. Enfin, précisez à ceux qui possèdent plusieurs boîtes mails, de laisser l’adresse qu’ils consultent le plus, afin de ne pas passer à côté d’une offre à durée limitée, par exemple. Pour vous, c’est l’assurance d’être vu et lu.

encart inscription newsletter
Décrivez ce que le client gagne en s’inscrivant à votre newsletter.

Les avantages de gérer son e-mail marketing par des logiciels d’e-mailing.

Si la plateforme Shopify possède des notifications à déclencher dans le back-office de votre boutique, elles sont très limitées dans divers domaines. Telles quelles, elles ne permettent pas d’exploiter tout le potentiel de l’emailing. En téléchargeant un logiciel de mailing adapté au e-commerce, vous accédez à un éventail de champs d’actions :

  • La segmentation de vos clients : l’outil d’emailing permet de récupérer toute votre liste de clients. En appliquant des filtres judicieux, vous réalisez des listes de clients acheteurs, clients inactifs, engagés, qui ont souscrit à votre newsletter, etc. Il sera ainsi plus facile d’adresser le bon message aux bons groupes de concernés. Mieux ciblés, vos mails recevront un meilleur taux d’ouverture et donc de conversion. À vous de paramétrer les éléments déclencheurs selon votre campagne.

 

  • L’intégration facile sur votre Shopify ou Woo-commerce. Des plateformes d’emailing comme Klaviyo ou Sendinblue sont plus adaptés aux besoins des e-commerçants et dropshippers. Utilisez leur tableau de bord pour envoyer, gérer et analyser toutes vos initiatives de marketing.

 

  • Des templates personnalisables et pré-remplis : intégrez automatiquement votre branding en personnalisant de vos couleurs, chaque bannière et bouton d’appel à l’action. Des modèles suggèrent des présentations, de nouveaux produits, collection et newsletters. Personnalisez également vos textes en intégrant le nom et/ou prénom du client de façon automatique, grâce au bout de code dédié.
templates d'email Klaviyo
inspirez-vous des designs de votre logiciel pour créer des e-mails personnalisés.
  • Plus de délivrabilité : enregistrez votre nom de domaine pour esquiver les filtrations anti-spam et assurer la délivrance de vos mails. Les plateformes fournissent des opt’in et des liens de désabonnement apparents, maintenant devenus obligatoires sur chaque mail commercial.

 

  • Des mails responsive : vos trames s’adaptent pour une lecture sur mobile. Vos boutons de redirections seront bien visibles et opérationnels. Sachant que 55 % des destinataires consultent leur mail sur smartphone. C’est le moins que vous pouviez espérer !
schéma d'une stratégie d'e-mailing
8 étapes pour réaliser son email marketing

Quels types de campagnes emailing programmer pour ma boutique ?

Le marketing d’automation

Il désigne une série d’e-mails automatiquement programmé et destinée à un type de profil clients, ou selon un événement passé.

Il peut s’agir :

  • E-mail de bienvenue : c’est votre premier contact direct avec le client. C’est le moment ou jamais pour vous présenter et d’inspirer confiance. À vous de rediriger votre client vers votre site, en lui expliquant ses spécificités, où il peut trouver vos meilleures offres, meilleures ventes ou nouveautés. À l’aide de CTA visibles et reliés aux pages spécifiques. L’autre astuce pour la bonne suite de vos campagnes est de suggérer à votre client d’enregistrer votre adresse dans sa liste de contact. Vous pouvez même pousser à l’achat avec une remise de bienvenue ! 

 

  • Confirmation de commande : c’est le mail de base. S’il semble évident de rassurer votre client sur la validation de son achat, profitez-en pour le remercier, en lui expliquant le déroulement du processus jusqu’à réception et le faire patienter en lui proposant un achat complémentaire ou l’inscription à la newsletter, par exemple ?

 

  • Relance de panier abandonné : 70 % des visiteurs sur votre site repartent sans finaliser leur achat (source Fevad) . À vous de leur rappeler ! Parfois, il suffit d’une diversion pour oublier ce à quoi on été occupé. Entre indécision, la livraison payante ou trop coûteuse, la création de compte fastidieuse… Un petit mail avec le rappel de leurs ajouts au panier aide à récupérer des ventes ! Bien souvent, une séquence de plusieurs rappels est nécessaire. L’occasion de lister les avantages des produits, des garanties et services de votre marque. Une remise de la dernière chance pourra également se tenter.

 

  • Les relances d’automation en séquence : allez récupérer les clients inactifs avec une série de mails aux personnes n’ayant pas commandé depuis plusieurs mois.

Les campagnes d’e-mail

Moins systématique, les campagnes se généralisent à un groupe de personnes sur un seul envoi. Il peut s’agir :

  • D’un mail post achat: après quelques jours ou semaines après une commande, vous pouvez relancer votre client en lui demandant s’il est satisfait de son acquisition. Suggérez-lui un produit en rapport avec son précédent, prévenez-le d’un arrivage, ou présentez le succès d’un article ! Pensez toujours à détailler les bénéfices du produit et donc l’intérêt pour le client.
  • Une promotion : les remises événementielles, soldes et autres Black Friday sont l’occasion de planifier une campagne pour booster votre chiffre d’affaires. Personnalisé comme pour une date anniversaire ou généralisé comme lors d’un soudain excès de bonté.
  • Les newsletters : gardez la connexion avec votre audience en leur dévoilant les coulisses de votre site. À but informatif, servez-vous de la newsletter pour présenter l’équipe, racontez l’histoire de vos produits, avertissez des derniers articles sur votre blog ou faites le teasing sur une nouvelle collection ou collaboration… Chaque semaine ou chaque mois, boostez votre notoriété en glissant de vos nouvelles dans leurs boîtes aux lettres.

Comprendre et analysez vos résultats 

Une fois les principales séquences et campagnes enregistrées (certaines se feront au fur et à mesure), suivez en direct le succès de vos envois. 

Dans les tableaux d’analyses, relevez les taux de délivrabilité, les taux de clics, d’ouverture et de conversion liés aux campagnes. En les ajustant au fil des nouvelles campagnes ou en modifiant certains paramètres, votre approche s’affinera. Le timing d’envoi, l’accroche en tête d’e-mail, le type de contenu, la fréquence des envois, etc.

tableau d'analyse des campagnes d'email
Analyser la performance de vos e-mails marketing

Les taux de conversions et taux de clics moyens

Face à vos premiers résultats, il n’est pas toujours évident de se rendre compte du succès ou du flop de votre campagne. Pour vous aider, voici les statistiques moyennes que l’on peut espérer obtenir. 

Un taux d’ouverture moyen se situe entre 18 et 22 % et le taux de clic entre 2 et 5 %. Mais certains mails ont naturellement plus de succès comme la notification de bienvenue par exemple qui offre un taux de 50 à 60 %. Des petits malins en abusent même en réalisant une séquence de mail de bienvenue qui convertit à 23 % ! 

Bien évidemment, le but est de surpasser ces chiffres. Pour cela, il faut savoir interpréter l’incidence de ses taux :

  • Si le taux d’ouverture est mauvais, il faut revoir l’identification de l’entreprise dans l’expéditeur, l’objet du mail, la bonne délivrabilité du mail.
  • Pour le taux de clic, assurez-vous que le contenu soit cohérent avec l’objet. Votre contenu est-il attrayant et dynamisé par des boutons d’appel à l’action efficace ? Des images ou vidéos persuasives ?

Faire des A/B testing

Pour anticiper le meilleur résultat, il est possible de réaliser un a/b test. Cela consiste à tester le potentiel de séduction de vos mails en l’envoyant sur 20 % de votre liste.

Divisez ces 20 % en deux sous-listes et testez l’impact de vos résultats en changeant un paramètre. L’intitulé du mail par exemple.

Après quelques jours, il suffira de choisir le mail qui a obtenu le plus de succès dans les résultats et de l’envoyer au reste de votre liste.

L’importance d’un contenu vendeur et bien amené, fera le succès de votre taux de conversion. S’il n’est pas donné à tout le monde de savoir user des pratiques des titres accrocheurs, de susciter l’envie d’acheter et d’employer le storytelling, la rédaction de vos mails peut se déléguer auprès d’un rédacteur web ou d’un expert en e-mailing qui trouvera l’argument décisif pour sensibiliser et convertir le prospect.

Bien implanté et structuré, l’e-mail marketing est le canal au meilleur retour sur investissement. Au-delà d’inciter à la vente, il renforce vos liens avec vos clients vers une réelle relation de confiance. En interviewant l’expert en e-mailing, Florent Beaumont durant nos masters live, nous avons été convaincus de l’importance de mettre en place cette stratégie marketing au plus vite. Spécialisé dans Kaviyo, retrouvez ses conseils sur l’extrait proposé dans cette vidéo, à l’occasion du Black Friday :

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

2 réponses

  1. Très bon article sur l’email marketing pour le ecommerce en dropshipping pour gagner de l’argent sur internet avec shopify (cadeau pour SEO)😉 Mais juste une remarque : klaviyo c’est pas vraiment gratuit mais certes, très rentable.

    1. Double merci Bachir! Effectivement, Klaviyo est « gratuit »jusqu’à 250 contacts et 500 mails envoyés. Au-delà, l’abo commence à 20 $/mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ebook OFFERT !

7 étapes pour réussir votre boutique en ligne